La « Feuille de Repères » est un commentaire du texte destiné d’abord à donner aux « aînés » des indications sur le texte étudié. Il s’agit de leur permettre d’apporter aux autres les lumières dont ils vont avoir besoin pour progresser.

Cette feuille, élaborée par les responsables d’Agapè, va brièvement d’abord permettre de bien situer le contexte : contexte historique et culturel d’une part, contexte évangélique d’autre part. Avant d’aller plus loin, il est important de comprendre pourquoi les évangélistes ont choisi leur mode d’exposé plutôt qu’un autre, pourquoi les acteurs de la scène ont eu des réactions qui, à nous, vues 2000 ans après, nous paraissent un peu surprenantes,  quelles étaient leurs motivations et leurs intentions : les contemporains de Jésus avaient leur culture ; leurs mots avaient un sens et une richesse que nos traductions sont parfois loin de pouvoir rendre.

Ainsi peut-on éviter beaucoup de contre-sens et de faux-sens.

Mais il ne s’agit pas d’en rester là. La feuille de Repères va dégager quelques grands thèmes qui ressortent du passage d’évangile étudié, et s’ »attacher à en approfondir le sens de façon à satisfaire à trois exigences :

  • Avoir une bonne intelligence du texte (être intelligent, c’est savoir lire à l’intérieur des choses, et donc dépasser leurs apparences pour aller saisir leur sens).
  • Mieux approcher Dieu dans son être tel que le révèle le texte.
  • Mieux saisir en quoi ce texte nous invite à adopter comme comportement.

Exemple de feuille de Repères : Luc-4-16-30, Jésus à Nazareth.
Celle-ci fait référence à deux autres feuilles sur les prophètes : en voici les exemplairesIsaïe 6, 1-8 – La vocation d’Isaïe et Isaïe 53, 1-8 – Le Serviteur souffrant.